Pour vous aider à trouver un sophrologue de confiance vous devez rechercher deux critères déterminants : les centres de formation reconnus par l’état et les syndicats qui fédèrent la profession.

Votre recherche doit privilégier les professionnels qui sont :

⁃ issus d’écoles dont le diplôme est inscrit au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP). Cette inscription est un gage de qualité de la formation.
⁃ inscrits auprès de l’un des syndicats qui régissent la profession

Ces organismes, comme le SYNDICAT DES SOPHROLOGUES PROFESSIONNELS imposent des critères assez strictes à leurs membres :

⁃ un minimum de 300 heures de formation en centre , réparties sur deux ans
⁃ un stage d’application pratique en entreprise ou en institution devant être validé par un rapport écrit
⁃ des évaluations théoriques et pratiques régulières tout au long de la formation

Vous pouvez vous informer sur la formation et la profession en consultant l’un de ces organismes :

LA FEDERATION DES ECOLES PROFESSIONNELLES EN SOPHROLOGIE
(F.E.P.S) et ses 12 écoles membres

LES ACADEMIES DE SOPHROLOGIE

LA SOCIETE FRANCAISE DE SOPHROLOGIE

LE GROUPE D’EPISTEMOLOGIE DE LA SOPHROLOGIE
(G.E.S. – unité de recherche)

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA SOPHROLOGIE

Une revue grand public, adressée aussi aux sophrologues vous éclairera chaque trimestre sur les progrès de la sophrologie à partir d’interview et articles d’experts :

SOPHROLOGIE
PRATIQUES ET PERSPECTIVES

Vous pouvez vous la procurer directement auprès des professionnels de la presse (kiosque) ou la consulter sur le site : www.sophrologie-pratiques.fr


Le bon praticien pour vous sera celui avec qui le « courant » passe.

Il est indispensable pour la réussite de votre démarche, qu’une relation de confiance s’installe.
La bienveillance et le professionnalisme du sophrologue d’une part , votre investissement personnel d’autre part , scelleront les bases d’une alliance efficace .